Vos lecteurs sont les prospects que vous souhaitez engager dans votre tunnel de vente afin de les convertir en clients. Avant d’en arriver à ce résultat, il convient de faire en sorte qu'ils s’attardent sur votre site. Mais comment procéder pour rendre vos articles agréables à lire ?

Nos 10 clés pour écrire des articles qui plaisent à vos lecteurs 

1. Soyez naturel mais ferme dans vos articles

Écrivez de façon naturelle, comme si vous vouliez dialoguer avec vos lecteurs. Adressez vous à eux comme si vous leur parliez en face. Adoptez pour cela un style de narration à l’impératif.

Par exemple, au lieu de dire : “Vous devriez faire ceci”, dites : “ Faites cela.” Vous démontrez ainsi votre expertise dans le domaine que vous traitez. Attention, être naturel ne signifie en aucun cas être désinvolte. Vous risqueriez de faire fuir vos lecteurs qui douteront alors de votre crédibilité.

2. Soignez la mise en forme de vos articles

Écrivez les éléments essentiels en bold (ou écriture grasse). Agrémentez vos articles de citations et de données statistiques. Cela sera d’autant plus ludique pour vos lecteurs. 

Construisez de petits paragraphes avec un interligne de 1,5. Ne produisez pas juste un seul bloc, beaucoup trop indigeste. Sautez une ligne avant chaque nouvel H2 et optez pour une police lisible telle qu’Arial, Verdana ou Trebuchet MS avec une taille supérieure à 10.

3. Corrigez les fautes de vos articles

Prenez soin de la syntaxe de vos phrases et de l’orthographe. Rien de plus rédhibitoire qu’un texte bourré de fautes qui crèvent les yeux. Prenez garde aux fautes de frappe, elles peuvent vite se transformer en coquilles et hacher la lecture. Prenez l’habitude de rédiger vos textes sur Google Doc. L’outil excelle en correction et vous aidera dans votre rédaction.

4. Laissez vos lecteurs respirer

Pensez à bien aérer vos textes et à les illustrer d’une image en corrélation avec le sujet de vos articles. N’ignorez pas le confort de leur lecture. Lire sur un écran est en effet  très fatiguant. Privilégiez des phrases courtes et ayez recours à la ponctuation. Permettez à vos lecteurs de faire des pauses. 

5. Créer une ambiance au sein de vos articles

Qu’elle soit soft ou punchy, l’ambiance de votre article est telle la luminosité d’une pièce. Vous pouvez la tamiser ou au contraire, opter pour une lumière blanche transcendante.

Traduction : vous pouvez choisir de vous exprimer de manière posée ou au contraire plus dynamique… Mais n’oubliez pas d’être captivant. Choisissez une tonalité pour vos articles et conservez-là ! 

6. Utilisez la ponctuation à bon escient pour vos articles

N’oubliez pas les virgules, obligatoires pour scinder vos phrases un peu longues, et méfiez-vous de cette tendance à l’exagération des points d’exclamation... Un seul suffit, et pas à chaque fin de phrase !!!!!!!!!!! 😉 Vous risqueriez d’instaurer une ambiance stressante et une notion de rush pour vos lecteurs. 

Il en va de même pour les points de suspension qui renvoient à vos lecteurs l’impression que certains sujets sont laissés en suspens et pas entièrement maîtrisés.

7. Je ? Nous ? Tu ? Vous ? 

Si vous décidez de tutoyer vos lecteurs, aucun problème. Mais faites en sorte de le faire à chaque phrase et pas un article sur deux. Le vouvoiement est préférable en BtoB et même en BtoC.

Gardez une tonalité plus amicale pour vos blogs de divertissement ne traitant pas de solutions webmarketing. Restez constant et logique. D’autres parts, évitez l’écriture inclusive qui pénalise votre SEO. 

8. Parlez peu mais parlez bien

Si vous êtes un moulin à parole dans la vie réelle, sachez que dans le monde du web, cela fera fuir vos lecteurs qui se lasseront de la palanquée de mots dans chacun de vos articles. 

Un seul mot d’ordre : E-PU-REZ. Supprimez certains adverbes, les redites, tout mot inutile mais en veillant à ne pas dénaturer le sens de vos phrases. Celles-ci doivent être courtes mais qualitatives. 

Vos lecteurs s’attendent à aller à l’essentiel. Mâchez leur le travail et réduisez au maximum leur temps de lecture pour diminuer votre taux de rebond. 

9. Dormez avant de publier vos articles

Laissez vous la possibilité de retravailler vos textes à tête reposée. Un article, c’est comme de la pâte à crêpe… Ne vous précipitez pas à le publier malgré votre enthousiasme et votre soulagement d’être enfin parvenu au bout de votre rédaction. (On vous comprend !) 

Laissez passer une journée, puis relisez le calmement le lendemain, voire quelques jours plus tard. Procédez à une première relecture pour vous assurer de la cohérence et de la bonne structure de votre article.

Puis lors d’un second balayage, remarquez les fautes, reformulez vos phrases si besoin et réduisez encore le volume de votre texte pour ne garder que l’essentiel. 

10. Publiez vos articles de façon stratégique 

Saviez-vous qu’il existe des temps plus propices que d’autres pour publier ? Le web est un peu comme la francilienne ou la rocade... Il y a des heures de pointe. En fonction du contenu de vos articles et de la nature de votre trafic, songez au moment le plus opportun pour poster sur votre blog. 

Le lundi est généralement le jour qui draine le plus de trafic sur les sites web. Mais si votre blog est consacré à une activité sportive pratiquée en club le dimanche, il y a fort à parier que les jours les plus adéquats seront ceux du week-end.

Si votre site est encore jeune, il est préférable de poster sur des plages horaires plus calmes qui recensent moins de visites mais qui s’avèrent moins concurrentielles. 

Conclusion

Grâce à ces différentes clés, vous voilà désormais fin prêt pour rédiger des articles de qualité capables de séduire vos lecteurs et de rendre leur expérience sur votre site web agréable et confortable. Traitez toujours vos lecteurs comme vous aimeriez vous-même être traité sur d’autres sites ! ;)

Sibylle Rolland

Mon leitmotiv : vous orienter au mieux dans vos prises de décision marketing et seo