Les clés pour créer un moodboard impactant

Les clés pour créer un moodboard impactant

fond digital

Lorsqu’un projet digital de création de site commence à se dessiner, le moodboard est une source d’inspiration inestimable. C’est à parler proprement son rôle : il inspire. Il est à la fois un outil de recherche et un guide pour les différentes étapes de conceptualisation qui suivront.

Si vous voulez en savoir d'avantages sur les étapes qui suivent la réalisation d'un moodboard et plus globalement sur la création ou refonte d'un site internet alors on ne peut que vous conseiller la lecture de cet article

Qu’est-ce qu’un moodboard ?

Voici une définition du moodboard que l’on pourrait trouver dans un dictionnaire d’UX:

“Un moodboard est un ensemble d’éléments destinés à communiquer le style, la direction et le langage d’une marque ou d’un projet.”

Littéralement, il s’agit d’une « planche d’inspiration » qui réunit, à la manière d’un collage, plusieurs inspirations de natures diverses : photographies, illustrations, typographies, couleurs, citations, screenshots, pictogrammes, motifs, textures, vidéos, audio, exemples de composition ou de style de mise en page…

Le moodboard constitue un premier pas dans l’écriture d’une intention graphique cohérente. À la manière d’un brainstorming visuel, il permet de suggérer une atmosphère et un style pour votre projet.

Bien plus que cela, en associant images, couleurs et langage, le moodboard détermine la réponse émotionnelle attendue des utilisateurs qui feront l’expérience de votre produit.

De nombreux outils existent pour vous assister dans la création de moodboard. Le mieux reste tout de même de vous approprier au mieux vos différentes inspirations en le construisant vous-même. Ne vous inquiétez pas, nous reviendrons un peu plus tard sur ce point pour vous apporter un maximum de conseils.


Et maintenant, suivez le guide pour réaliser un moodboard efficace et impactant 👇.


Etape 1 : Ouvrir l’œil & se mettre en recherche

Un moodboard doit évoquer un univers, une direction artistique et permettre de se projeter. La première étape indispensable pour créer un moodboard, c’est de réunir de la matière.

Pensez tout d’abord au sentiment que vous souhaitez véhiculer. Quels mots, adjectifs ou verbes d’action expriment le mieux votre projet ? Quelles associations d’idées voulez-vous créer dans l’esprit de votre audience ? Notez plusieurs mots-clés sans vous mettre de barrières.

Ensuite, on passe à la recherche. Afin de réussir à transmettre une ambiance, une idée, un univers graphique au travers de visuels, il faut employer une démarche active de veille.

Et cette recherche doit se faire sans aucun filtre : soyez le plus ouvert possible. Le tri et la hiérarchisation des médias que vous aurez rassemblés se feront après. Tout ce qui vous entoure est susceptible d’enrichir votre planche. Accumulez tout ce qui attire votre regard et variez au maximum vos sources. Ne vous limitez pas uniquement à ce qui touche absolument à votre projet. Bien au contraire, plus vous nourrissez votre moodboard, plus il sera riche et intéressant 😉.

Bien évidemment, vous pouvez vous référer aux incontournables Google et Pinterest mais n’hésitez pas à vous rendre sur d’autres sites tels que Behance, Dribbble, … ou à faire référence à vos expériences personnelles. Soyez également attentifs aux dernières tendances créatives.

Etape 2 : Analyser et trier vos visuels

Après avoir rassemblé toute la matière nécessaire, le plus dur reste de faire le tri parmi la quantité d’éléments collectés. Il est temps de structurer vos idées au travers d’un travail de sélection. C’est l’étape où il faut prendre du recul sur les éléments collectés et sélectionner les éléments les plus pertinents.

Commencez par faire l’analyse de chacune de vos inspirations. Demandez-vous pourquoi vous l’avez sélectionnée et ce qui vous a attiré en particulier (la couleur, la construction, la structure, les formes, le sens, la symbolique, l’ambiance, … ?). N’hésitez pas à recadrer certains de vos éléments, à zoomer ou faire un focus sur un élément particulier qui vous inspire dans un visuel, cela vous aidera à cadrer ce vers quoi vous souhaitez aller.

Une fois cette réflexion menée, essayez de rassembler des éléments par univers ou par couleur pour ensuite créer du lien entre plusieurs d’entre eux.

De manière générale, concentrez-vous sur 2 ou 3 couleurs principales. Supprimez les inspirations superflues ou redondantes. Après ce filtrage, une ou plusieurs directions doivent apparaître afin de vous permettre de définir un style précis ou une ambiance particulière. Si vous avez plusieurs directions, n’hésitez pas à créer plusieurs planches.

Ainsi, vous pourrez étudier différentes pistes en parallèle. Il n’est pas anormal d’arriver à deux moodboard divergents à l’issue de sa veille 🙃.


La création d’un moodboard efficace prend du temps, il faut aller et revenir sur son travail. Retravailler le moodboard après un temps de recul permet d’avoir une meilleure vision d’ensemble.


Etape 3 : Donner forme à vos idées

Comme nous l’avons mentionné plus haut : la construction et la composition de votre moodboard sont très importante. Cette étape est celle qui va transformer toute votre veille en un moodboard esthétique et efficace.

Vous pouvez varier les dispositions en fonction de ce que vous souhaitez exprimer au travers de votre planche : une mise en page symétrique où chaque image a la même importance ou bien une composition asymétrique pour créer du rythme et plusieurs niveaux de lecture.

N’hésitez pas aussi à jouer sur les juxtapositions, superpositions, … Cherchez à créer un ensemble cohérent et prévoyez des zones pour regrouper les couleurs dominantes.



Un conseil tout de même : inutile de charger votre planche. Essayez de limiter le nombre d’éléments visuels pour que chacun puisse occuper une proportion adaptée et pertinente. Il est en effet nécessaire que votre moodboard comprenne des espaces négatifs, qu’ils soient blancs ou colorés pour créer des respirations entre vos visuels.

Il est également primordial que vous sachiez mettre des mots sur vos idées. Enrichissez votre présentation des mots clés définis dans un premier temps pour appuyer les impressions et l’ambiance que vous avez voulu décrire. Soignez votre vocabulaire et soyez subtil mais précis !


Faites évoluer votre planche en même temps que votre projet

Bien évidemment votre moodboard n’est pas figé ! C’est un outil amené à évoluer et à être affiné en suivant les itérations apportées à votre projet et aux modulations de vos inspirations.

Maintenant, à vous de jouer ! 👊