SEO
Design UX - UI
22
June
2022

10 erreurs qui pénalisent votre SEO lors d'une refonte de site internet

Avoir un site est souvent capital pour votre activité. C’est encore mieux s’il est “user friendly” et dispose de bons taux de conversion. 

Avec le temps votre site peut perdre en compétitivité : 

  • promesse inadaptée
  • look and feel désuet
  • performances techniques handicapantes

Il est temps de penser refonte. Qui dit refonte dit potentielles pénalités SEO. La migration de votre ancien site web est une étape cruciale pouvant mettre en péril votre SEO si vous n’avez pas pris soin de paramétrer en amont les différents éléments nécessaires à votre indexation. 

Dans cet article, nous allons vous présenter les points régulièrement délaissés qui pourtant peuvent améliorer la performance du site grâce à la refonte. 📈

Bien sûr, cet article ne vous concerne QUE si vous disposez déjà d’un site internet et que vous envisagez de faire une refonte 😉 Dans le cas d’une création de site, vous pouvez esquiver la question car les points à traiter sont tout autre !

Les 3 grandes étapes de la refonte d’un site

Avant de procéder à une refonte complète de votre site, il convient de lister les erreurs les plus répandues par ordre chronologique et en fonction de l’avancée des travaux sur votre site. 

Ainsi, vous êtes certain de ne rien oublier !

Il existe 3 grands moments dans la refonte d’un site. La phase de conception, la phase de développement et la phase de post mise en production. Pour chacune de ces étapes, il y a des erreurs à éviter. 

On vous conseille donc de créer un tableau scindé en 3 parties. 

Vous pouvez pour cela créer 3 onglets sous un outil tableur, comme un document Excel, Google Sheet, un notion ou un Trello, c’est vous qui voyez. 

Partons sur l’exemple tableur. 

Conformément à ce que nous évoquions plus haut, vos onglets devront respectivement s’intituler :

  • Conception (ou Pré-migration)
  • Développement (ou Sprint / Lancement)
  • Post-migration (ou Suivi lancement)

Prêt à embarquer en première classe pour la première étape de la conception au développement ?

3 erreurs SEO à ne surtout pas commettre AVANT la phase de développement

Mener un audit des performances de votre site web actuel

Cet audit vous informera sur le contenu qu’il est nécessaire de conserver et d'implémenter sur le futur site, mais aussi sur celui qui ne présente pas de valeur ajoutée. Il contribue à l’élaboration de votre future stratégie de communication. 

Il vous permettra d’évaluer votre taux de rebond, votre taux de churn ou d’attrition, votre taux d’acquisition, le trafic organique de votre site… 

Analysez les pages qui sont les plus rankables, autrement dit qui drainent le plus de visiteurs.

Attention de bien mesurer les pages qui vous rapportent de l’audience par le biais du référencement naturel, le référencement payant ne représentant que peu d’intérêt dans le cadre de la migration de vos contenus à vocation de référencement naturel. 

Vous pouvez mener votre audit en recourant à des outils tels que Heap, Matomo, StatCounter, Adobe Analytics… ou Majestic SEO pour la collecte de vos backlinks.

Réaliser l’arborescence de votre futur site web

Mal conçu, le mapping de votre site peut perturber la navigation des usagers en les orientant de façon incorrecte. Il est indispensable de concevoir une arborescence permettant d’optimiser l’UX/CX. Apprenez à faire des choix et renoncez lorsque cela s’avère nécessaire ! Plus les pages seront ‘profondes’, moins elles auront de chances d’être visitées. 

Ne vous éparpillez pas dans la création de multiples catégories. 😵Votre arborescence doit être sensée et refléter une logique de navigation.

Enfin, c’est le moment idéal pour penser à la mise en place de cocon sémantique. 

Définir le mapping des redirections 301

La conception d’un site passe par l'élaboration de nombreuses tables de références… 

La collecte des anciennes URLS et de leur correspondance dans un tableur est une tâche indispensable au futur plan de redirections permanentes, les fameuses 301. 

Pensez à les répertorier pour être certain de n’oublier aucune redirection par la suite, ce qui confronteraient vos lecteurs à des pages d’erreurs 404

Si vous n’avez pas de nouvelles URLS équivalentes, vous pouvez orienter les anciennes vers un contenu proche voire quasi similaire.

Sans redirection 301, vous perdrez du trafic car vos nouvelles URLS mettront du temps à être indexées par les robots de Google. Vous perdrez également vos backlinks, baisserez en notoriété et en autorité.

Préférez la mise en place d’une redirection 301 à une redirection 302, qui s’avère en réalité temporaire et n’assure pas le transfert de vos back links.

3 erreurs SEO à ne surtout pas commettre PENDANT la phase de développement

Passons aux actions à lister dans l'onglet 2

Veiller à l’import de fichiers légers 

  • Pensez à réduire sa vitesse de chargement en compressant la taille de vos photos, graphismes, vidéos, enregistrements audios, javascript… 
  • Pour compresser vos vidéos, ClipChamp est une solution gratuite qui s’avère très efficace. 
  • Handbrake est une bonne alternative à la compression de vos fichiers vidéos. 
  • Quant à vos images, vous pouvez les compresser sur Pixlr ou IloveImg. L’idéal est de ne pas dépasser 400 ko. 
  • Méfiez-vous des extensions à outrance qui alourdissent votre site web. Certains CMS comme Wordpress peuvent vite devenir des usines à plugins qui feront de votre site un tank. 

Mettre en place des redirections 301 

Cette phase est en réalité déjà prête ! 🔄

  • Reprenez votre tableau de bord avec les correspondances entre vos anciennes et nouvelles urls. 
  • Ouvrez votre fichier .htaccess depuis le panneau de configuration de votre PC (sous Windows10 uniquement). 
  • Copiez-collez le texte sur un outil de traitement de texte tel que GoogleDoc.
  • Ajoutez une ligne de codage intitulée “RedirectPermanent” ou “Redirect 301” en prenant bien soin de remplacer les anciens urls par les neufs ! 
  • Sauvegardez votre fichier mis à jour et renvoyez-le vers votre serveur avec l’aide de FileZilla, par exemple. 

Le tour est joué ! 

Vous pouvez aussi choisir d’employer des plugins pour vos redirections souvent disponibles sur les CMS, tels que Wordpress, Jimdo, Drupal, Weebly… Sur Webflow, notre CMS préféré, la fonctionnalité est native

🔺 Attention, en cas d’erreur, vous pouvez facilement casser votre site. 

Pensez à conserver une copie de la version originale avant toute modification pour revenir en arrière en cas de souci.

Rectifier les erreurs de mise en forme sur vos contenus

Lors d’une refonte de site obsolète, on peut être tenté de changer de CMS

Or, d’un logiciel à un autre, le transfert de vos contenus texte peut poser quelques soucis quant à la mise en forme de vos contenus. 

Le transcodage entre les deux socles techniques peut laisser apparaître des caractères spéciaux indésirables qui nuisent à la propreté et qualité de vos articles. 

Par exemple, pour une migration de WordPress vers shopify, Webflow ou Joomla , il arrive fréquemment que certains signes ne soient pas reconnus et ne s’adaptent pas, affichant alors une Police spéciale. 

Vous devez reprendre la correction manuellement. 

Là encore, dressez un tableau récapitulatif de tous vos articles qui drainent un maximum de trafic et que vous souhaitez importer pour être sûr de n’en oublier aucun. Vous pouvez copier-coller vos urls depuis votre table des correspondances 301 pour cela. 😉

N’oubliez pas de vérifier que vos balises titres et métas descriptions sont optimisées pour le SEO. Le relooking d’un site permet aussi de revoir chaque page ! 

4 erreurs SEO à ne pas commettre APRÈS la phase de développement

Votre site est fin prêt et en ligne ! 

Tous vos contenus fétiches qui vous permettent de gagner des places dans les moteurs de recherche ont migrés en bonne et due forme si vous avez pris soin d’effectuer les relectures et corrections nécessaires. 

Et maintenant que faire ? 🤷♀️

C’est parti pour la préparation du 3ème et dernier onglet de votre tableau de bord : post-migration !

Auditez techniquement votre site

  • Lancer immédiatement un audit de site pour identifier toutes les erreurs que vous auriez oubliées (404, duplicate content, méta descriptions manquantes…) Certains outils gratuits font une partie du travail mais pour être exhaustif, il faut tout de même utiliser des outils pro (screaming frog, Semrush, Ahref…)

Produire de nouveaux contenus

  • Continuer de produire ! Le panneau de votre vitrine est levé, désormais, vous pouvez installer vos gondoles et déployer vos panneaux publicitaires. 
  • A-LI-MEN-TEZ votre blog et faites vivre votre nouveau site. Vous avez déployé beaucoup d'efforts pour sa création. Ne vous arrêtez pas en si bon chemin, le travail ne s’arrête pas pile le jour de la migration. 
  • Diversifiez vos propositions de contenus (articles, newsletter, livres blancs, vidéos, infographies) pour distraire vos lecteurs mais n’oubliez pas de respecter la charte graphique de votre site.

Restez attentif sur les KPI ; les indicateurs de performance

  • Une fois la migration de votre site réalisée, vous devez également rester extrêmement vigilant les premières semaines sur l’évolution de ses statistiques. Le mot d’ordre : exploitez la donnée
  • Mener des audits réguliers et automatisez-les pour gagner du temps. Grâce à la Page Speed Insight de Google, vous pouvez surveiller vos indicateurs de vitesse en chargement et intervenir là où ça pêche. 
  • Surveiller les pages les plus consultées de votre nouveau site en vous référant aux outils de référencement à disposition. 

Vérifier la déclaration des URLS dans la Google Search Console

Indexez l'URL de vos pages sur la Google Search Console, ainsi que celui de son arborescence, pour aider les robots de Google à crawler et indexer votre site plus rapidement sans attendre leur passage. 

Vous gagnerez du temps et réduirez l’attente pour l’indexation de votre site web.

Qui contacter pour une refonte de site internet ?

Il n’est pas facile de réussir seul sa refonte de site internet. 

Comment créer une identité visuelle à votre image ? 

Le plus simple est évidemment d’opter pour des solutions clé-en-main. Si vous désirez que votre futur site dispose des fonctionnalités étudiées pour vos clients, il est nécessaire de passer par des phases de conception dense avant d’en arriver au format HTML et CSS.

Ne serait-ce que pour le relookage de votre page d’accueil ou de vos landing pages, il peut être intéressant de faire appel à un expert du monde digital comme un graphiste en freelance, une agence de communication ou une agence de webmarketing. 

Ils vous proposeront la création de maquettes UX et UI, de templates. Ils pourront également faire évoluer votre identité au travers de votre logo, par exemple. Ils s'occuperont de la gestion de tous vos contenus ce qui peut être un véritable soulagement si vous ne disposez d’aucune véritable connaissance en réalisation de site internet.

Optimiser vos conversions, convaincre vos prospects, trouver de nouveaux clients… Notre agence Luneos peut même prendre en charge la totalité de votre stratégie d’inbound marketing. Nous optimisons pour vous les pages de votre site, et vous donnons nos préconisations sur votre tunnel de vente.

En tant qu’expert en marketing digital et agence 360, nous vous accompagnons aussi bien pour vos projets de E-commerce, que pour la refonte de vos sites. 

Si vous avez un projet de site, n’hésitez pas à nous contacter. 😏

En résumé

Lors d’un projet de refonte de site, il est très facile d'omettre certains détails essentiels au maintien de votre référencement naturel. En suivant nos 3 étapes d’aide à la conduite qui répertorient les erreurs les plus répandues par ordre chronologique, vous devriez parvenir à la migration complète de vos datas SEO sans dégradation de votre indexation.

Sibylle Rolland
Web rédactrice - Seo friendly
Mon leitmotiv : vous orienter au mieux dans vos prises de décision marketing et seo

Toute l'actu du moment!