Design UX - UI
Stratégie
23
September
2022

Design sprint : 5 jours pour améliorer l’expérience utilisateur

Vous cherchez un bon moyen d’améliorer votre offre et l’expérience de vos utilisateurs par la même occasion sans faire exploser votre budget, et en des temps records ? Avez-vous songé au design sprint ? Il s’agit de la solution idéale pour répondre à votre problématique. Et ça marche aussi pour tout lancement de nouveau produit /service ! 

Explications et retour d’expérience.

C’est quoi un design sprint ?

Si l’on devait résumer ce qu’est le design sprint en une seule phrase, ce serait celle-ci : un levier de création très puissant à cheval entre le starter… et le catalyseur d’idées. 🚀👩‍🚀‍

Mais encore ? 😳

Le design sprint permet la réalisation d’un MVP (Minimum Viable Product) sur un laps de temps très court. Pour réussir, il nécessite la participation d’une petite équipe de collaborateurs motivés. Ces derniers vont s’isoler pendant toute la durée du design sprint et travailler à huis clos pour produire soit un nouveau concept, ou améliorer une offre existante.

Avantage du Design Sprint : produire vite à moindre coût 💸

Évidemment, la technique du design sprint cumule bien des avantages :

  • L’obtention d’éléments tangibles en seulement 5 jours : un prototype ainsi qu’une estimation précise du budget projet.
  • Le dispositif est parfaitement adapté aux problématiques complexes.
  • Cette méthode est de plus particulièrement efficace pour souder les équipes en interne.
  • Le design sprint se déroule sur des délais très courts : un mois de délais maximum pour la phase de préparation, et 5 jours seulement pour la phase de réalisation, ce qui permet la validation rapide d’un MVP, produit, service, aussi bien en interne qu’en externe et l’optimisation de son time-to-market.
  • Enfin, le coût de production pour l’entreprise est considérablement réduit ! Que ce soit concernant l’implication de ressources humaines ou matérielles. Une démarche très rentable en comparaison avec les méthodes plus classiques.
  • Le design sprint est un dispositif entièrement pensé pour convaincre l’utilisateur, en réfléchissant aux situations rencontrées et en s’y suppléant.

5 étapes à respecter pour un design sprint efficace !

Un bon design sprint nécessite environ 1 mois de préparation. Puis, il démarre à huis clos. Il doit, pour être synonyme d’efficacité, être un véritable concentré d’efforts intellectuels et s’appuyer sur la coopération d’acteurs complémentaires et motivés de l’entreprise. Le design sprint s'étale sur 5 jours, maximum ! 

Chaque journée de travail correspond à une étape incontournable du design sprint.

Nous vous avons listé ces étapes sous la forme d’un mini-programme que vous pouvez suivre pour la réalisation de votre propre design sprint.‍ 😊

Étape 1 (jour 1) : COMPRENDRE‍ 🧠

Matinée

Commencez par préciser l’utilité du design sprint aux participants, afin de bien sensibiliser sur les enjeux. L’analyse du marché, des données analytiques et la définition de votre périmètre d’action doivent être expliquées pour que chaque participant accède au même degré de connaissance sur l'entreprise. Posez le contexte, la stratégie et donnez du sens.

Après-midi

La première après-midi de votre design sprint est essentiellement une séance d’intelligence collective, avec pour objectifs : la création des différents personas de l’entreprise et de l’expérience map. Ce dernier outil fait office d’une carte définissant un parcours dans sa longueur et permet de sectoriser les zones de frictions (Services apportés VS Bénéfices)‍

Étape 2 (jour 2) : DIVERGER 🔀

L’atelier Ideas Wall 

Ce premier atelier de votre design sprint comprend le focus sur 5 problématiques identifiées la veille lors de l'expérience map. L'objectif de l’atelier est de dégager et classer des idées émergentes. Pour cela, fonctionnez à l’ancienne et utilisez un tableau et des post-it pour bien visualiser votre brainstorming.

L’atelier Crazy 8 

Pour ce second atelier, vous allez pouvoir démarrer la production et la synthèse des idées répondant le mieux aux problématiques. Ces données constitueront de plus un stock d’entrants pour vos wireframes.

L’atelier THE One 

Ce troisième et dernier atelier du jour 2 est celui durant lequel vous allez pouvoir focuser sur une seule idée de conception. Cette étape doit absolument tenir compte des avantages de cette idée comparée aux autres. ‍

Étape 3 (jour 3) : DÉCIDER 🗳️

Matinée 

Bravo, vous avez presque fait la moitié du chemin ! Pendant ce troisième jour de votre design sprint, vous allez pouvoir choisir un concept unique ET renoncer aux autres. Les participants votent, la majorité l’emporte. Bonne nouvelle ! Vous pouvez enfin lancer votre premier tweet et révéler le nom de votre nouvelle offre à votre communauté (produit, application, service…).

Après-midi

L’après-midi de ce troisième jour doit être consacré au “storyboarding” ou matrice des exigences. En d’autres termes, le périmètre de votre projet est précisé afin de pouvoir définir une enveloppe budgétaire (temps de création + coûts de production).

Étape 4 (jour 4) : PROTOTYPER‍ 💻

Vous y êtes presque ! 

Partez en chambre et produisez une V1 à présenter aux utilisateurs. Le produit ou service doit être testé le plus rapidement possible afin de pouvoir effectuer les ajustements potentiels et ainsi obtenir un prototype cohérent dès la fin du design sprint.‍

Bon à savoir : L’UX designer peut anticiper la direction artistique afin de paralléliser les phases de conception et ainsi gagner du temps.

‍Étape 5 (jour 5) : VALIDER 🙋‍♂️

‍C’est le moment de vérité… Les tests sur les utilisateurs. Prévoyez de faire tester votre produit durant ½ journée, ce qui vous permettra d’aller à la rencontre d’environ une bonne vingtaine de personnes. Celles-ci pourront expérimenter l’outil en direct et émettre les premiers avis.

Durant les dernières heures de votre design sprint, et en fonction des feedbacks recueillis plus tôt dans la matinée, réalisez les ajustements pour obtenir in fine un prototype final que vous pourrez soumettre aux décisionnaires adéquats. 

9 secrets (plus si secret) pour un design sprint efficace !

Quelques astuces peuvent être mises en place pour garantir l’efficacité de votre design sprint.

  1. Utilisez une méthodologie spécifique et des outils collaboratifs pour atteindre vos objectifs, vous pouvez gamifier les ateliers pour maximiser l’implication des participants.
  2. Isolez-vous physiquement ET virtuellement ! Ces 3 jours de coconstruction et ces 2 jours en chambre demandent beaucoup de concentration. Pensez à désactiver vos alertes pour un total focus sur le projet. En bref, déconnectez de tout ce qui n’a pas a trait au design sprint. ( Zéro mail, appels, notifications Push…)‍
  3. Constituez une petite équipe pluridisciplinaire (12 personnes max) : Design Master, Consultant UX, Sponsor Projet, représentant de direction… Pour booster l’effet collaboratif et participatif et que chacun puisse apporter sa valeur et des propositions. 
  4. Assurez-vous du dynamisme et de la motivation des collaborateurs lors de leur sélection pour participer au design sprint. Une bonne implication, un esprit de synthèse sont des qualités obligatoires… Les participants doivent faire preuve d’une capacité à travailler en équipe et être fair-play pour ne surtout pas polluer l'ambiance de travail et être contre l’idée retenue lors du 3ème jour.
  5. ‍Pratiquez des petits jeux de warmup “brise-glace”, plusieurs fois par jour, notamment en phase d’idéation (Jour 1 et 2), pour casser d’éventuelles baisses de régime, maintenir les cerveaux en ébullition et rembarquer les participants dans le design sprint.
  6. Mesurez vos ambitions pour pouvoir rentrer dans les délais imposés par le design sprint. Le but étant de produire l’essence du produit. Tout ne sera évidemment pas calé en 5 jours (Ex : wording, règles fonctionnelles détaillées…).
  7. Effectuez les tests sur des utilisateurs répondant aux différents personas étudiés le 1er jour du Design Sprint. Histoire d’être cohérent…😉
  8. Réinjecter le budget économisé grâce au design sprint dans la phase de conception finale du projet, pour arriver à un produit d’une qualité exemplaire.
  9. Tenir informé les équipes de l’issu du design sprint afin de : récompenser les collaborateurs, gratifier leurs efforts, garantir la continuité de la productivité.

En résumé

‍Le design sprint est un concept de production rapide qui nécessite peu de ressources humaines, matérielles et financières. L’objectif du design sprint est d’améliorer l’expérience utilisateur en travaillant 5 jours à huit clos sur une offre (produit, service, application) qui n’apporte pas les résultats escomptés afin d’en sortir une version améliorée (MVP) en des délais très courts. 

Retrouvez ci-dessous le témoignage vidéo du design sprint réalisé chez SantéClair (ainsi que les 5 grandes étapes du programme !) 

 

Sibylle Rolland
Web rédactrice - Seo friendly
Mon leitmotiv : vous orienter au mieux dans vos prises de décision marketing et seo

Toute l'actu du moment!